Bucheron Lignol 56160 Professionnel

Devis gratuit

Quelles formations suivre pour devenir bucheron ?

Pour devenir bucheron, des formations spécifiques sont disponibles. Des formations qui mènent au CAP agricole, travaux forestiers avec une spécialité bûcheronnage sont disponibles. Il existe aussi un BPA travaux agricoles option travaux de bucheronnage, travaux de sylviculture qui permet de pratiquer le métier. Des formations de niveau BAC mènent aussi au métier de bucheron, notamment un bac Pro foret. Pour conduire un chantier d’exploitation forestière, un BP responsable de chantier est souhaité. Au-delà des diplômes, il faut aimer la nature et avoir de bonnes conditions physiques pour travailler dans un environnement pas toujours clément.

- Activités de bûcheronnage : des tâches au-delà de l’abattage et de l’entretien des arbres.

Un bucheron s’occupe en général de la coupe des arbres et de l’entretien des jeunes plants dans son espace de travail. Pour évacuer les bois, il est aussi appelé à entretenir de chemins forestiers ou encore réalisés des ouvrages de protection contre les avalanches. Un aménagement du paysage, comme le soin aux espaces verts, peut lui être aussi confié. Un bûcheron est aussi un polyvalent. Travaillant seul ou en équipe dans une zone isolée, il doit s’organiser de façon à ce que le bois coupé soit évacué facilement de la forêt.

Abattage d’arbres : orienter la chute des arbres pour protéger les jeunes pousses

Un bûcheron doit avoir une passion pour la nature. Il doit aussi contribuer à l’entretien des jeunes plants pour la régénération de la forêt. Lors de son intervention, il va orienter les chutes de troncs afin d’éviter d’abord les accidents. Il doit aussi prendre soin des jeunes plants qui poussent à proximité des arbres abattus pour qu’ils ne soient pas détruits lors de la chute. Lors de l’ébranchage et débitage des troncs ainsi que lors de l’évacuation du bois, il prendra des mesures pour limiter la destruction des jeunes plants qui vont pousser pour remplacer les arbres abattus.

Bûcheron : quelles missions peut-on lui confier ?

En général, le bucheron est le professionnel qui va entretenir un espace forestier. Lors de son intervention, il abat des arbres. Il les élague. Il prend en charge aussi la taille et le soin des arbres. Il doit avoir une bonne connaissance des essences forestières dans son milieu de travail afin d’adopter les approches techniques adéquates s’il est appelé à abattre ou à tailler ou à soigner l’arbre. Il doit avoir aussi des compétences en classement du bois en fonction de son usage futur.

Des compétences requises pour être bucheron.

Professionnel dans une exploitation forestière, un bucheron doit maitriser les règles relatives à l’exploitation forestière. Il doit adapter les techniques d’abattage en fonction de chaque arbre. Il doit aussi planifier son intervention en fonction des objectifs d’abattage qui lui ont été confiés. Seul ou avec une équipe, un bûcheron doit prendre des décisions liées à son activité face à une situation donnée. Le bucheron doit aussi avoir une bonne condition physique et une bonne résistance à l’endurance.

Bûcheron : à propos du métier

Un bûcheron est un professionnel en abattage d’arbre. En exploitation forestière, il prend en charge l’abattage d’arbre sans endommager le peuplement existant. Il prend en charge aussi la préparation du bois selon son utilisation future, bois de chauffe, bois d’œuvre ou matière première pour l’industrie. Il doit avoir les compétences pour estimer le volume de bois à partir d’un arbre abattu. Le respect des consignes de sécurité est très important dans le métier de bucheron.

Quelles compétences pour être bucheron ?

Pour être un bûcheron, il faut avoir de bonnes conditions physiques. Le maniement des outils forestiers doit être maitrisé. Il faut avoir une bonne connaissance sur la législation relative à l’abattage du bois. La rigueur pour respect de la sécurité, et la capacité d’adaptation à des environnements différents sont des qualités requises. Un bucheron doit être autonome aussi, car il y a des moments où il doit prendre de décisions sans se référer à un autre personne.

Les risques liés au métier de bucheron

Un abattage d’arbre st une activité très risquée. Une chute de tronc d’arbre mal orienté peut provoquer des accidents graves. Un bûcheron doit savoir orienter la chute d’un arbre à abattre pour éliminer tous les risques d’accident. L' utilisation des engins et outillages pour la coupe de bois est aussi une source d’accident si la manipulation n’est pas maitrisée, de fausses manœuvres peuvent arriver et provoquer des accidents. Une bonne maitrise des tronçonneuses et une concentration maximale est exigée lors de la coupe.

Abattage d’arbre : une préparation est nécessaire

Pour que les activités du bûcheron se déroulent correctement, il est important pour le bûcheron de préparer les opérations d’abattage. Afin de répondre aux commandes qui lui sont parvenues, bois de chauffe, bois d’œuvre ou bois d’industrie, il doit choir les arbres qui répondent à des critères bien définis. Il doit étudier pour chaque arbre la direction de la chute pour éliminer tout risque d’accident. Il va étudier aussi comment et où les autres tâches seront effectuées afin de faciliter les évacuations, ébranchages, débitage ou tronçonnage et ou les stocker.

Bucheron et bucheron élaguer quelle différence ?

Bucheron ou bucheron élaguer, les deux métiers font référence à un abattage d’arbre. Si , généralement un bucheron travaille dans une exploitation forestière, un bucheron élagueur est appelé à taller dans un espace vert, il peut prendre en charge l’élagage des arbres ainsi que l’abattage d’arbre. Un bucheron élagueur doit avoir de bonnes capacités physiques. Il doit maitriser les techniques de grimpes pour réussir efficacement un élagage. Leur point commun est qu’ils mettent en place des mesures de sécurité très strictes pour éviter tout accident avant leur intervention. Ils doivent se sécuriser, mais doivent aussi sécuriser l’environnement de travail.